KHARTOUM

Khartoum (en arabe : الخرطوم, al-Khartûm) — ce qui peut être traduit par « Trompe d’éléphant ») — est la capitale du Soudan. Elle est située au confluent du Nil Blanc, venant du Soudan du Sud, et du Nil Bleu, venant d’Éthiopie.

La ville elle-même compte plus de deux millions d’habitants mais, avec les districts environnants d’Omdourman et de Bahri, elle constitue une agglomération d’au moins cinq millions d’habitants.

Khartoum bénéficie d’un climat aride à longue saison sèche « hivernale », typique de la zone saharo-sahélienne qui marque la transition progressive entre le Sahara, espace aride ainsi que le Sahel, espace semi-aride. Le climat y est extrêmement aride pendant une bonne partie de l’année avec près de neuf mois où les précipitations moyennes sont inférieures ou égales à 5 mm. La très longue saison sèche est elle-même subdivisée en une saison très sèche et chaude qui dure de novembre à mars et en une saison sèche et très chaude qui dure d’avril à juin. Pendant cette partie de l’année, les alizés continentaux, chauds et secs associés au régime anticyclonique, venus des déserts, balayent la région, notamment l’harmattan (vent de secteur nord ou nord-est) : le ciel est parfaitement dégagé, le temps est clair, stable, très sec, et l’inhibition pluviométrique y est totale. La saison des pluies, très brève et irrégulière, dure environ un mois et le maximum pluviométrique est atteint en août avec près de 75 mm. En revanche, la saison des pluies résulte d’un changement du régime des vents : la région est alors soumise au régime dépressionnaire associé à la remontée vers le nord de la zone de convergence intertropicale. Les précipitations moyennes annuelles sont très faibles avec seulement 162 mm d’eau. On enregistre en moyenne six jours par an avec 10 mm ou plus et dix-neuf jours par an avec 1 mm ou plus de précipitations2. Les températures les plus élevées se rencontrent à deux périodes de l’année : la première à la fin de la saison sèche, où les températures moyennes maximales dépassent constamment 40 °C d’avril à juin et la seconde au tout début de la saison sèche où les températures moyennes maximales dépassent 39 °C pendant les mois de septembre et d’octobre. Cependant, des pics à 40 °C ou plus sont susceptibles de se produire entre fin février et fin novembre. On enregistre, par an, jusqu’à 170 jours par an où le mercure atteint ou dépasse la barre des 40 °C. Ces deux maximums thermiques s’expliquent par le fait que dans cette zone, le soleil atteint son zénith à deux périodes bien différentes. Les températures moyennes maximales restent supérieures à 30 °C pendant les mois les moins chauds. Khartoum est l’une des grandes villes les plus chaudes du monde, avec une températures moyenne journalière annuelle de près de 30 °C. C’est aussi une des grandes villes les plus ensoleillées au monde, avec une durée moyenne annuelle d’ensoleillement tournant autour de 3 700 heures.

Liens d’intérêt :

A visiter, à voir à KHARTOUM

Les 10 meilleures choses à faire à Khartoum

Guide touristique pour visiter le Soudan